• Parce que vous êtes nombreux à vous interroger....Bonjour à toutes et à tous,

    Suite aux différents messages que nous avons diffusés ces derniers temps et à l’organisation de l’A.G.E, vous êtes de plus en plus nombreux à vous interroger à propos de la disparition programmée de notre association, association dont vous saviez qu’elle fonctionnait bien, à laquelle vous êtes nombreux à montrer votre attachement et pensiez qu'elle allait être reprise par un petit groupe.

    Sans doute, n’avons-nous pas été suffisamment clairs quand à l’ensemble des éléments qui sont intervenus et ont engendrés cette décision pour notre bureau de démissionner collectivement. Alors que nous vous demandons de voter la dissolution, il nous semble normal de vous ayez en mains tous ces éléments.

    Les voici ci-après :

    Voilà déjà 3 ans qu’à chaque Assemblée Générale nous annoncions notre désir de passer la main. Nous le répétions également et inlassablement lors des galettes des rois et des repas de fin d’année. Nous le faisions paraître dans le bulletin municipal. En vain. Nos arguments, vous les connaissiez plus ou moins : vieillissement, problèmes de santé récurrents, envies d’avoir moins de contraintes liées au yoga, de se consacrer un peu plus à nos enfants et petits-enfants et plus globalement à vouloir faire autre chose, etc…   Lors de la dernière assemblée de novembre 2019, un petit groupe de 5 à 6 personnes s’était manifesté. Des jeunes. C’était super et nous étions aux anges. Le 11 mars 2020 , nous nous étions rencontrés chez l’un d’entre-eux et si la reprise n’était pas acquise, elle semblait en tous cas bien formalisée puisque quand nous nous sommes quittés, il ne restait plus qu’à organiser une Assemblée Générale Extraordinaire pour que le groupe présente son projet et ses candidats. Cette assemblée avait été arrêtée au 23 mai, jour du repas de fin d’année. Sur ce, le COVID est arrivé et a stoppé net tous les scénarios que nous avions échafaudés. D’emblée, nous nous sommes engagés à poursuivre notre mission le temps nécessaire pour qu’une autre assemblée soit possible. 

    Que s’est-il passé ensuite de la part de ce petit groupe ? Nous ne savons pas exactement ! Mais force est de reconnaître qu’il y a eu une volte-face inattendue et qu’elle a été à la fois un choc et le déclencheur final de nos démissions collectives surtout venant immédiatement après la démission surprise de Brigitte le 29 mai. Le 5 juin, sa lettre recommandée arrive et nous passons immédiatement l’info sur le site. Le 8 juin, nous recevons la reculade du petit groupe. Si nous voulons être triviaux « nous sommes tombés sur le cul ! » Elle était à la fois très inattendue mais également inacceptable dans les explications qui nous étaient données. Et puis surtout et alors que nous avions fondés beaucoup d’espoir dans cette reprise, pourquoi avoir attendu si longtemps entre le 11 mars et le 8 juin ? Oui, nous ne comprenions pas toutes ces mauvaises nouvelles qui soudain tombaient les unes après les autres comme des mouches ! Tombaient-elles par hasard de manière si rapprochée ? Là-aussi, on s’interroge, surtout au regard des reproches si ressemblants que nous avons eus des uns et des autres. 

    Alors parce que nous estimons qu’il faut que vous sachiez, sans pour autant déformer la réalité, voici les termes exacts présentés par le petit groupe pour justifier cette reculade. Nous faisons un simple copier/coller du message reçu le 8 juin : 

    « Nous avions, sincèrement à cœur de prendre en charge le club suite à votre annonce de quitter le bureau dans les meilleurs délais. Force est de constater que nous avons été déboussolés par la gestion, très restrictive de l'association durant la crise sanitaire, Nous comprenons ces positions qui reposent sur la volonté de protéger la santé des adhérents et nous partageons complètement cet impératif. Mais il est indéniable que nous aurions aimé plus d'échanges, ou de cours en ligne avec nos professeurs durant cette période. Par ailleurs, suite à notre rencontre de travail du 11 mars, nous avons estimé la gestion d'Inyos trop complexe et chronophage. Car même si nous avons conservé la volonté de nous engager, nous souhaitons passer l'essentiel de notre loisir à la pratique du yoga. C'est pourquoi nous vous annonçons notre décision de renoncer à reprendre la gestion d'Inyos et probablement de créer une nouvelle association de notre côté si nous parvenons à trouver une salle rapidement. Nous ne doutons pas que d'autres bonnes volontés sauront se manifester parmi les nombreux adhérents d'Inyos pour reprendre le flambeau.» 

    Alors permettez-nous de reprendre points par points les raisons invoquées pour expliquer cette reculade :  

    1 -« Gestion trop restrictive pendant la crise sanitaire,….. nous aurions aimé plus d’échanges ». 

    Que faut-il entendre par là ?  Nous ne comprenons pas vraiment cet argument mais voilà nos réponses - le 10 mars avant même l’arrêt des séances, un message intitulé « Le coronavirus et l’association » a été passé à titre préventif sur notre site Internet. Le 11 mars, réunion de bureau avec le groupe. Nous échangeons et la réunion se termine avec l’assentiment de tous les présents sur la nécessité d’organiser une AGE pour que le groupe présente son projet et les personnes leurs candidatures. Le 12 mars, nous rédigeons un compte-rendu de la réunion dans ce sens, l’adressons à toutes les personnes intéressées (bureau et groupe). Aucune réponse. Ni acquiescement, ni oppositions, ni objections et ni remarques de leur part ! Et ce, pendant plus de 2 mois et demi !  Aujourd’hui, vous noterez que suite à la réunion du 11, ils ont estimé immédiatement que la gestion était trop complexe et chronophage. Pourquoi ne l’ont-ils pas dit sinon de suite au moins à réception du compte-rendu ? Attitude pour le moins bizarre pour des personnes qui commencent leur message en disant « Nous avions sincèrement à cœur de prendre en charge le club », vous ne trouvez pas ?  Le 13 mars, nous annonçons sur le site, l’arrêt des séances de yoga suite au Covid et aux obligations qui nous sont faites. Le 14 mars, nous émettons un long message sur le site annonçant néanmoins l’organisation de l’A.G.E, la présentation du groupe de repreneurs et le repas de fin d’année. Là aussi toujours pas de réaction ! Eh oui, à cet instant-là, nous ignorons combien de temps va durer le confinement. Le 20 mars, conscient que l’arrêt des séances est un souci pour les adhérents, nous proposons ici sur le site deux vidéos de yoga que Dany et moi avons choisi sur le site Internet de la fédé de Hatha Yoga, une qui nous paraît facile et l’autre plus difficile. Seule réaction négative, celle de Brigitte qui rouspète un peu auprès de Dany lui disant qu’elle avait l’intention de proposer quelque chose. Dany lui répond que si son intention est de proposer quelque chose, nous le diffuserons avec plaisir sur le site. Sur le ton de la plaisanterie, nous intitulons ce message « Yoga et "Télétravail", c'est possible ! » Plusieurs personnes nous expriment leur intérêt et leur contentement à propos de ces 2 vidéos. Le 27 mars, recevant un message de la fédé, nous le relayons sur le site avec le titre « Message et lien reçus de la Fédération FFHY ». Le 31 mars, Marie-Pierre propose « Un travail sur les articulations ». On s’empresse de le diffuser sur le site. Le 16 avril et suite à la décision des autorités de prolonger le confinement, nous faisons part des difficiles obligations auxquelles nous sommes contraints sous le titre du message  «INIYOS-Dernières décisions du bureau ». Nous sommes contraints d’annuler l’AGE et le repas. Nous rassurons les adhérents en indiquant que nous continuerons à assumer nos fonctions le temps que le COVID nous le permette. Le 27 avril, Marie-Pierre souhaite faire passer des infos et des cours sous forme de fiches, mais les fichiers sont trop lourds et ne passent pas sur le site en pièces jointes de son message. Nous lui en faisons part à regrets. Elle nous indique avoir tenter la réalisation de vidéos mais explique qu’elle n’a pas le « bon matériel ». Nous passons sur les autres messages gentillets du 23 avril de Sébastien Testas, du 1er mai (la table),  du 7 mai (dernières préconisations de la mairie pour les associations), du 23 mai (Prieuré de Marcevol).  

    Comme vous le voyez, pour une association qui n’échange pas, nous trouvons au contraire que nous avons beaucoup échangé pendant cette triste période. Nous vous laissons aussi apprécier le caractère paradoxal et ambigu de leur message. Vous avez été restrictif, nous vous en faisons reproche, mais nous comprenons cette position. 

    2- « Par ailleurs, suite à notre rencontre de travail du 11 mars, nous avons estimé la gestion d'Inyos trop complexe et chronophage……C'est pourquoi nous vous annonçons notre décision de renoncer à reprendre la gestion d'Inyos et probablement de créer une nouvelle association de notre côté si nous parvenons à trouver une salle rapidement ». 

     Une fois encore, vous noterez que la réunion a eu lieu le 11 mars et que le message de volte-face est arrivé seulement le 8 juin. Le petit groupe a mis très longtemps pour nous faire part de leur constat et surtout d’avoir l’idée de créer leur propre association à Baho. Idée qui est quand même sortie très concrètement dans le bulletin municipal de Baho du mois de juin ! L’idée mûrissait-elle depuis longtemps ? Au moins le temps nécessaire pour qu’un magazine soit imprimé ! A Saint-Estève, pour le bulletin municipal, c’est au minimum 70 à 90 jours ! Enfin est-il utile de préciser qu’un nouveau bureau qui reprend une association n’a aucune obligation de poursuivre dans la même similitude le travail et l’œuvre de ses prédécesseurs. Seuls les statuts les obligent mais eux-aussi peuvent être modifiés. Là aussi, toutes ces excuses ne nous paraissent pas fondées et ne sont que de bas prétextes, très loin de la philosophie qu’enseigne le yoga. Comme elles ne sont pas « cleans », elles ne sont pas recevables en l’état et ce d’autant qu’elles sont parfois très contradictoires. Oui, en prenant connaissance de toutes ces mauvaises nouvelles, ici au bureau, nous nous demandions où était l'esprit yoga dans tout ça ? 

    3- « ….nous aurions aimé…. plus de cours en ligne avec nos professeurs durant cette période»

    Dès la crise du Covid et l’arrêt des séances, il nous a paru essentiel de proposer des séances de yoga par vidéos. Nous avons rajouter que nombreuses étaient les séances proposées sur Internet et YouTube notamment et même sur une chaine TV dédiée. Concernant les profs, Il faut noter que Brigitte qui a été la première à rouspéter suite à ces vidéos a été la seule à ne jamais rien proposer. Son idée de démissionner avait-elle germé depuis longtemps ? Marie-Pierre, elle, a fait l’effort avec « un travail sur les articulations ». Ensuite, il faut que le choses soient claires, d’emblée, nous avons indiqué aux 2 profs que l’association maintiendrait leurs salaires nets conformément à leur contrat de travail qui indique que dans la mesure où elles ne sont pas responsables de l’arrêt des séances, elles seront payées si besoin jusqu’à la fin de la saison (30/06/20). Cela avant même que l’on sache si nous aurions ou pas droit au chômage partiel. Etant payées, il leur appartenait de ne pas rester les bras croisés si elles avaient eu les moyens matériels et techniques de séances en ligne ou par vidéos. Apparemment, elles ne les avaient pas et nous n’avons pas le droit de leur en tenir rigueur car personne ne peut s’improviser cinéaste et/ou metteur en scène. Nous étions, est-il utile de le rappeler en confinement avec des mesures barrières strictes. Il faut aussi savoir que leur contrat prévoit un travail et des séances de yoga dans une salle et non pas ni en plein air, ni en ligne, ni par vidéos ou quoi que ce soit encore. A partir de là, il faut être clair, l’association ne peut pas leur imposer quoi que ce soit. Il était donc indispensable que si séances en ligne il devait y avoir, elles ne pouvaient venir que de leur propre initiative. Alors pourquoi faire ce reproche à l’association ? Il aurait été plus simple que les intéressés s’adressent directement aux profs et surtout pourquoi attendre 2 mois et demi plus tard pour formuler cette demande ? 

    En raison de toutes les interrogations que nous avons eues ces derniers jours, voilà ce que nous pouvions vous dire. Tous les messages cités et datés sont consultables sur notre site Internet. Tout ce qui est écrit ici est pure vérité.  

    Si tous ces éléments ne justifient pas totalement nos démissions collectives, ils ont été le déclencheur final, la dernière goutte d’eau qui a fait déborder le vase….Cette goutte finale est venue se rajouter aux autres gouttes : la démission surprise de Brigitte, l’obligation contractuelle de payer nos salariées en cas d’indisponibilité d’une salle (eh oui, que voulez-vous, nous avions cru bon de faire du social en 2014 quand nous avions rédigé notre premier contrat de travail !), l’impossibilité de voir quel serait l’avenir de notre association avec le Covid….et notamment dès la prochaine rentrée de septembre….Soyons francs, au regard de tout ça, nous nous sommes dits « à quoi bon continuer ? ». 

    Est-il utile de rappeler que nous avons malgré tout lancé une large consultation pendant encore 3 semaines pour voir s’il y aurait des repreneurs. Mais en vain une fois de plus. 

    Bonne journée à toutes et à tous. 

    Dany et Gilbert 


    4 commentaires
  • L’Assemblée Générale Extraordinaire a été postée ce jour.Bonjour à toutes et à tous,

    L’Assemblée Générale Extraordinaire par correspondance a été postée ce jour.

    Voilà maintenant 13 ans que je préside bénévolement à la destinée de l’association INITIATION YOGA de Saint-Estève. Si le 12 novembre 2007, quand j’ai accepté cette fonction, on m’avait dit qu’un jour je serais chargée de la faire disparaître, jamais je ne me serais engagée. Et pourtant, dans cet étrange cheminement qu’est la gestion d’une association, si je veux me détacher définitivement des responsabilités qui sont aujourd’hui les miennes, c’est bien ce qu’il m’incombe de faire. Des responsabilités qui sont les nôtres, car je n’oublie pas que les autres membres du bureau ont également choisi la démission à la fin de cette saison. Nous le faisons à regrets mais avec le sentiment du devoir accompli. Voilà 3 années que nous cherchions des repreneurs. Voilà maintenant 3 semaines que nous avons lancé une large consultation auprès des 108 adhérents, auprès du tissu associatif stéphanois (plus de 100 associations), en passant quelques annonces, dont certaines très orientées « yoga », en écrivant à notre fédération pour demander un peu d’aide. Tout cela en vain et parfois même sans aucune réponse. Comment ne pas être tristes et un peu amers ? La date fatidique du 5 juillet que nous avions fixée est passée sans qu’aucun petit groupe de 3 personnes, suffisant pour une éventuelle reprise, ne se présente. Oui aujourd’hui une seule solution s’offre à nous, membres du bureau, c’est la dissolution puis la liquidation de l’association.

    Comme déjà indiqué à plusieurs reprises nous avons été contraints de procéder à une Assemblée Générale Extraordinaire par correspondance dont l’ordre du jour se résumera malheureusement à cette seule solution. Vous allez donc recevoir dans les jours prochains les éléments (ordre du jour et bulletin de vote) permettant de procéder à ce scrutin. Pour le retour, une enveloppe prétimbrée sera jointe afin qu’il ne vous en coûte rien, si ce n’est quelques minutes de votre temps à lire puis à répondre par « OUI » ou par « NON » à 3 questions toutes simples.

    Plus vous serez nombreux à répondre à ce suffrage et plus vous m’aiderez dans cette tâche si désagréable qu’est la disparition de cette association que nous avons été très nombreux à aimer. Si je dis « très nombreux », c’est parce que je connais l’Histoire. Elle nous est contée, ici, sur notre site Internet.

    Que j’ai beaucoup aimée.

    Que j’ai aimée car j’aimais le yoga qui nous était enseigné. Que j’ai aimée car la plupart du temps, je voyais en vous des personnes bien sympathiques et surtout pas de simples « consommateurs » du yoga. Que j’ai aimée car j’y trouvais du bien-être. Que j’ai aimée car notre petite équipe du bureau fonctionnait à merveilles. Que j’ai aimée car l’association était bien gérée et progressait très correctement au fil des ans. Oui, j’étais fière de présider cette association. Mais comme beaucoup de choses, la vie d’une association n’est pas un long fleuve tranquille. Quelques grains de sable sont venus parfois perturber ce beau rouage. Un gros caillou aussi. Je me suis accrochée. Au bureau, nous nous sommes accrochés en nous serrant les coudes. De tout cela, il en a été longtemps ainsi, puis le temps a passé et une certaine lassitude s’est instaurée peu à peu. J’éprouvais de plus en plus de difficultés à épousseter les grains de sable qui se présentaient. J’avais parfois l’impression qu’ils s’incrustaient et j’avais du mal à comprendre pourquoi ils étaient là,  mais je voulais résister et me donner le temps pour passer le flambeau. J’avais même acquis la conviction qu’ils faisaient partie du job. Aujourd’hui, je m’aperçois que ces 3 dernières années sont passées très vite. Trop vite. Très sincèrement, je n’ai jamais imaginé qu’une dissolution serait envisageable. Surtout ces derniers mois. A l’instant où j’écris ces quelques mots, je pense bien sûr à toutes les personnes qui ont œuvré si harmonieusement à sa longue existence. Je ne veux oublier personne, mais comment ne pas penser à notre ami Georges Meseguer, le fondateur, mais aussi au regretté René Carrière, président pendant 25 ans ? Sur notre site Internet, l’Histoire de l’association liste bien mieux que moi les noms et qualités de toutes ces généreuses personnes. Comment ne pas penser à ces quelques fidèles yogis qui ont participé, soutenu et aimé l’association depuis très longtemps et même depuis toujours pour certains ? Oui, vraiment,  mille mercis à toutes ces personnes !

    Puisque j’en suis aux remerciements, je tiens à remercier tous les adhérents, lesquels ces dernières semaines, nous ont témoignés leur amitié, leur gentillesse ou leur soutien dans cette période si difficile à vivre. Au téléphone, par courriels et même par courriers, tous ces messages nous ont profondément touché.  Je ne cite que leurs prénoms mais ils se reconnaîtront : Jeanne, Marie-Claire, Marjorie, Chantal, Nicole, Joëlle, Virginie, Maryse, Jean-Luc, Georges, Raphaël, Nicolas, Dominique et Frédéric, Muriel, Julien, Marylène, Françoise et Roger, Pierre, Marie, Nelly et Odile sans oublier la présence constante d’Anniel, de Danielle et de mon époux. Si j’ai oublié des personnes qu’elles m’en excusent. Je veux également remercier Jean-Pierre Henriot, seul président d’association non adhérent à avoir compati à nos difficultés. Il rencontre les mêmes avec son club Saint-Estève Plongée Catalane.

    Oui, trouver des bénévoles est devenu aussi ardu que chercher la quadrature du cercle. Il serait peut-être temps que nos gouvernants se penchent sérieusement sur le statut de « bénévole d’association » et le fasse évoluer d'une manière incitative.

    Si pour une raison quelconque, vous ne receviez pas les documents de l’A.G.E dans les prochains jours, merci de nous en informer et nous vous les transmettrons par mail et en pièces jointes.

    Si ce message peut vous paraître empreint de tristesse, rassurez-vous, le temps fera son œuvre et je suis sûre que je ne garderais de l’association INITIATION YOGA que les moments de bonheur. Ils ont été innombrables et cela grâce à vous.

    Bonne journée. Bon vote.

    Très cordialement.

    Dany JULLIEN, Présidente.


    8 commentaires
  • Information à propos de l'A.G.E qui se profile.

    Cher(e)s adhérent(e)s,

    Comme vous le savez désormais, la semaine prochaine sera organisée une Assemblée Générale Extraordinaire par correspondance. L’ordre du jour principal sera l’existence même de l’association. Soit nous serons à même de vous proposer d’éventuels repreneurs soit ça sera la dissolution. Quoi qu’il advienne, l’assemblée et cette consultation auront bien lieu. A cause de l’été et des vacances, je sais que la période ne se prête guère à des échanges de courriers. Si vous pensez être absent de votre domicile entre le 6 juillet et le 26 juillet ; dernier délai pour voter ; mais que vous souhaitez néanmoins participer à ce scrutin, merci de nous communiquer très rapidement une autre adresse où nous pourrons vous envoyer les documents. Dans tous les cas, cette adresse devra nous parvenir au plus tard le 7 juillet au matin. Après il sera sans doute trop tard car pour des raisons d’organisation tous les courriers seront probablement postés dans l'après-midi ou au pire le lendemain.

    Vous pouvez nous communiquer vos nouvelles coordonnées aux adresses de messagerie suivantes : dany.jullien@orange.fr ou gilbert.jullien@orange.fr, soit au travers du site Internet avec la rubrique « Contact ». Evitez de les mettre en commentaire de ce message car tout le monde pourra les voir.

    Je vous rappelle que la date limite pour présenter des candidatures est le 5 juillet.

    Bonne réception de ce message.

    Bien amicalement.

     

    Dany


    votre commentaire
  • Compléments d'informations aux dernières décisions prises par notre bureau.Bonjour à toutes et à tous,

    Si vous êtes un adhérent actif, c’est-à-dire à jour de votre adhésion annuelle 2019/2020, vous avez reçu ou allez recevoir une lettre concernant les derniers événements survenus et les décisions consécutives prises par notre bureau. Si pour une raison « x » ou « y » (déménagement ou autre) vous ne l’avez pas reçue, vous la trouverez en bas de ce message en pièce jointe.

    Vous y apprenez que l’association va organiser une Assemblée Générale Extraordinaire par correspondance, soit dans l’optique d’élire un nouveau Conseil d’Administration et donc un nouveau bureau ; si une ou plusieurs listes se présentent ; soit la dissolution puis la liquidation de l’association s’il n’y a pas de candidats à une reprise. Je rappelle qu’une liste doit comporter un minimum de 3 personnes physiques qui décideront ensuite des rôles indispensables à tenir (président, trésorier, secrétaire). Les personnes intéressées devront se manifester avant le dimanche 5 juillet 2020, présenter leur futur projet en 20 ou 30 lignes maximum et y ajouter un très court CV avec nom et prénom, âge, situation (célibataire, marié, enfants), adresse, téléphone et très succinctement leur formation et expérience professionnelle (emplois tenus et dates). Je précise que ces informations sont demandées car cette assemblée se tiendra essentiellement par correspondance en raison de l’épidémie du Covid-19 et donc avec l’impossibilité qu’il y a d’obtenir une salle et de réunir les 108 adhérents qui se sont inscrits cette saison. Ces informations seront donc condensées puis relayées afin que les électeurs puissent voter en connaissances de cause même si elles seront par la force des choses succinctes. Les candidats à une reprise sont priées d'adresser leur projet et CV à Iniyos-Initiation Yoga chez Mme Jullien Danièle 16 avenue de Rivesaltes 66240 Saint-Estève. Les missions du nouveau Conseil d’Administration débuteront avec la nouvelle saison, en général en septembre. Mais comme toujours, c’est la mairie de Saint-Estève qui décidera de la date du prêt de la salle. Comme à son habitude, le trésorier clôturera au préalable le bilan de la saison 2019/2020. Je précise également que dès lors qu’un nouveau Conseil d’Administration aura été élu et un autre bureau constitué, nous n’aurons plus aucun regard sur la gestion future et que seuls les statuts déterminent les droits et devoirs qu’il y a lieu de respecter. Les présents statuts sont lisibles sur ce site mais bien sûr modifiables dans le temps. A titre d’informations et d’exemples, la gestion de l’association fonctionne aujourd’hui de la même manière que celle qui avait été tenue à partir de 2007 par la précédente trésorière Michèle Puigségur, épouse d’un expert-comptable, c’est-à-dire encaissements des cotisations par chèques essentiellement, comptabilité sur informatique et gestion des salaires des professeurs avec le Chèque Emploi Associatif. Rien ne vous obligera à conserver ce système si vous estimez qu’un autre qui vous paraît plus simple est à mettre en œuvre. Seuls divers aménagements et améliorations ont été apportés afin d’être au mieux en conformité avec l’administration et la modernité (modifications des statuts, établissements de contrats de travail, obtention d’un agrément Jeunesse et Sport, logo, site Internet). Là aussi, rien n’obligera le futur bureau à utiliser ou à conserver ces aménagements s'ils les jugent trop chronophages. En raison de l’épidémie et par le fait même que cette assemblée s’effectuera par correspondance, il n’y aura pas la convocation papier habituelle mais elle sera remplacée par un seul courrier contenant l’ordre du jour complété d’un bulletin de vote qui se présentera sous la forme d’un coupon-réponse proposant les différents choix (élection ou dissolution). Ce courrier sera directement adressé à tous les adhérents actifs après le 5 juillet 2020. Une enveloppe timbrée facilitera les retours. Les coupons réponses retournés serviront de quorum et les votes exprimés de résultats. Il n’y aura aucun nom sur le bulletin de vote. Le dépouillement sera anonyme mais nous souhaitons que quelques adhérents y participent pour une totale clarté. Le dépouillement interviendra première dizaine d’août à la Maison des Associations si la salle est disponible ou au pire à notre adresse de gestion. Une date sera arrêtée par notre bureau et sera directement indiquée sur le bulletin de vote/coupon-réponse.

    Outre cette assemblée, vous noterez que notre bureau a décidé de rembourser les cotisations qui ont été encaissées alors que l’activité était arrêtée pour cause d’épidémie. Ces remboursements correspondent à la période du 15 mars au 30 juin soit 3 mois et demi. Le calcul a été effectué au prorata temporis de la somme versée et de la période d’activité de l’association du 15 septembre au 30 juin (9 mois et demi) ou de la présence pour les adhérents s’étant inscrits en cours d’année. A titre d’exemples, une personne qui a payé l’année complète soit 204 euros avec un seul chèque reçoit un chèque de 75 euros (204 x 3,5 mois / 9,5 mois). Une personne qui a payé au trimestre avec 3 chèques de 72 euros reçoit un chèque de 80 euros (216 x 3,5 mois / 9,5 mois). Les personnes payant au mois et s’étant acquitté du mois de mars, soit 24 euros, reçoivent un chèque de 12 euros. Les montants sont arrondis sans tenir compte des centimes. Les formules de calculs sont identiques pour les personnes ayant bénéficié d’une remise de 50% (mineurs, demandeurs d’emploi, handicapés).

    Voilà ce que je souhaitais rajouter en complément de la lettre qui vous a déjà été adressée. Notre bureau aurait préféré que les choses se passent différemment et que nous puissions nous réunir normalement mais malheureusement ce n’est pas possible. Nous le regrettons mais il nous faut avancer. Je sais qu’à cause du Covid-19, nous dérogeons à certaines règles tant à propos de cette Assemblée Générale Extraordinaire que du remboursement des sommes encaissées que nos statuts nous interdisent mais à situation exceptionnelle prises de décisions exceptionnelles.  Nous nous sommes renseignés et c’est possible. Si des personnes pensent à une éventuelle mise en sommeil de l’association, je précise que les statuts ne prévoient pas cette éventualité. Je ne vous cache que cette éventuelle mise en sommeil ne serait pas pour nous convenir puisqu’elle nous obligerait à conserver sans limite de temps des responsabilités que nous ne voulons plus.

    J’espère que dans cette période peu évidente (épidémie, été, vacances), vous aurez encore à cœur de vous intéresser à cette association de yoga que j’ai eu l’honneur et le plaisir de présider pendant 13 belles années.

    Par avance, je vous en remercie très sincèrement.

    Bien amicalement.

    Dany JULLIEN

    Présidente.

     

    Dernière minute : Par le truchement de plusieurs adhérents domiciliés à Baho, nous venons d’apprendre qu’un club de Hatha Yoga ayant pour nom « Yoga Vitalité Baho » venait de voir le jour. Cette information a été relevée sur le tout dernier numéro du magazine municipal de cette commune. Voici le lien où vous pouvez en prendre connaissance : https://www.baho.fr/userfile/fichier-telechargement/1591713922-B.I.-06.20-A.pdf

    Ci-dessous lettre adressée à tous les adhérents le 15 juin 2020

     


    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et à tous ,

    Vous trouverez ci-dessous en pièce jointe une note reçue de notre fédération FFHY. Elle concerne les dernières consignes sanitaires  données par la Direction de la Jeunesse et des Sports.

    Bien amicalement.

    Gilbert

    Webmestre


    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et à tous,

    Consécutivement à son départ de notre association, Brigitte a souhaité vous transmettre un message ainsi qu'une petite vidéo. C'est donc avec plaisir que nous vous les communiquons ci-dessous.

    Je vous en souhaite bonne réception.

    Bien amicalement. Dany

    Messages de BrigitteChèr(e)s yogi- et yogini-,
    Chèr(e)s ami(e)s

    Vous venez d'apprendre que nos chemins se séparaient et que je ne compterai donc plus parmi vous dès la prochaine rentrée à Saint-Estève.

    Je tiens tout d'abord à vous remercier, pour toutes ces années passées à vos côtés à partager les joies de cette magnifique pratique chère à mon coeur qu'est le yoga.

    A moi, aujourd'hui, de vous remercier pour ce que vous m'avez apporté et l'enseignement que j'ai reçu de chacun de vous... c'est un formidable cadeau de chaque instant passé avec vous.

    Chacun de vous dans cette pratique, à sa façon, y a mis du sien et j'espère que vous continuerez encore longtemps comme ça ; c'est ce que je peux vous souhaitez de mieux, tellement les vertus de cette pratique sont immenses...

    Ce fut pour moi une décision difficile à prendre pour des raisons qui me sont personnelles et c'est avec un réel pincement au coeur que je vous dis au revoir ; je rassure ici, ceux qui pourraient s'en inquiéter : je suis en très bonne santé !

    Cependant et comme le yoga  nous l'enseigne, vous savez que tout est impermanent en ce monde... et mon tour est arrivé de laisser ma place à quelqu'un d'autre qui, j'en suis sûre, vous apportera l'enseignement auquel vous pouvez prétendre.

    Je ne quitte pas pour autant le monde du yoga, bien au contraire, car cette pratique fait partie de ma vie.

    Le confinement a apporté son lot d'introspection, de méditation, d'analyse et de réflexion et pour moi c'est ce qui en ressorti.

    Enfin mes remerciements vont vers Dany et le bureau pour leur implication dans la vie de l'association.

    Je vous souhaite donc à toutes et tous une excellente continuation et surtout de trouver votre propre voie.

    Je vous embrasse bien affectueusement.

    Brigitte

    OM Shantih Shanthi Shantih
    OM Tat Sat

    Et voici mon petit cadeau de départ pour tous

     


    11 commentaires
  • Bonjour à toutes et à tous,

    Il y a une expression bien connue qui dit que "les mauvaises nouvelles n'arrivent jamais seules!"

    - La première est que nous avons reçu ce matin même la démission de Brigitte, qui était notre professeur de yoga depuis octobre 2009. Notre bureau en a accusé réception.

    -La deuxième est que la salle du gymnase des Aloès ; au même titre que toutes les autres salles communales ;  restera fermée jusqu'à nouvel ordre. Voir ci-dessous lettre reçue de la mairie ce matin même également. 

    J'espère que les prochaines nouvelles que j'aurai à vous donner seront meilleures !

    Passez un bel été.

    Très amicalement

    Dany.

    Présidente.

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Bonjour à toutes et à tous,

    Nous sommes sortis du confinement et si nous pouvons nous féliciter de cette petite "liberté retrouvée", tous les problèmes ne sont pas résolus pour autant. Il faut donc continuer à être prudents. Économiquement, socialement et sur le plan sanitaire, les épreuves à affronter restent encore devant nous. 

    C'est donc avec plaisir que nous relayons ce message que nos amies des Voies du Yoga nous ont transmis à propos des difficultés que rencontre le Prieuré de Marcevol. Ils ne sont pas la seule communauté certes mais s'agissant de surcroît d'une très belle idée de sortie, pourquoi ne pas si modestement les aider à notre manière ?

    Bien amicalement. Gilbert.

    Voilà le message intégral reçu : 

    "Namasté,

    Vous êtes sûrement venus assister à un stage à Marcevol avec nous.

    La fondation comme beaucoup traverse des difficultés puisqu’ils ne peuvent plus recevoir personne.

    Nous vous transférons le message que l’association a reçu et nous sommes sûrs que vous aurez à cœur d’aller leur rendre visite en faisant une balade et de leur acheter des produits soit sur place, soit par correspondance.

    Nous espérons que vous êtes en bonne santé et nous vous souhaitons le meilleur pour les temps à venir en attendant de nous retrouver à la fin de l’année.

    Hari Om

    Marie-Jo, Ingrid et Marie-Pierre" (Les Voies du Yoga)

    Les Voies du Yoga et le Prieuré de Marcevol

     

    Bonjour à toutes, bonjour à tous,

    En cette période particulière, nous espérons que vous allez au mieux.
    Vous ayant accueilli.e.s en séjour au prieuré cette année ou les années précédentes avec joie, nous nous permettons de vous recontacter.

    Vous vous doutez que le prieuré est bien calme en ce moment. Nous avons néanmoins continué nos activités agricoles avec bonne humeur et sommes prêts à accueillir à nouveau les visiteurs (et si tout va bien, les groupes en séjour à partir de fin juin).

    Pour celles et ceux qui habitent la région, venez donc nous visiter prochainement!
    L'accueil des visiteurs sera ré-ouvert à partir du 1er juin (tous les jours sauf le lundi de 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h). Ce sera l'occasion de découvrir ou de redécouvrir l'église romane du prieuré, la vidéo historique du lieu et notre boutique de produits locaux et artisanaux, voire de boire un petit café ou un jus d'abricot dans la cour, à l'ombre du figuier. Vous pourrez aussi vous balader sur le nouveau sentier paysager que nous avons créé autour du prieuré ou aller visiter la chambre de cire, un peu plus loin vers le Roc del Moro. Le printemps est pluvieux, la nature est foisonnante!

    Que vous habitiez à Perpignan, Paris ou Stockholm, n'oubliez pas aussi que nous produisons toute une gamme de produits issus de nos cultures de plantes à parfums, aromatiques et médicinales. Des produits de qualité, cultivés avec soin, en agroforesterie et en agriculture biologique. Nous ne disposons pas encore d'un système de vente en ligne mais assurons néanmoins des ventes par correspondance. Si vous voulez soutenir le prieuré en cette période économiquement incertaine, n'hésitez pas à nous commander des huiles essentielles, eaux florales, tisanes ou aromates. Voici le bulletin de commande en pièce jointe. 

    Voici aussi une petite vidéo du prieuré dans son écrin de nature, pour vous rappeler de bons souvenirs: https://www.youtube.com/watch?v=FtBYv_aDp_U

    Merci beaucoup et à très bientôt!

    N'hésitez pas à faire suivre ce mail aux participants de vos séjours car nous n'avons généralement que les adresses email des responsables de groupes. 

    Bien affectueusement,

    L'équipe du prieuré: Emilie, Rosmaryn, Dominique, Aigline, Marine et Dimitri

    Les Voies du Yoga et le Prieuré de Marcevol


    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et à tous,

    Comme les autorités nous l'avaient laissé entendre, et comme nous l'avions quelque peu anticipé, aucune sortie du confinement n'est prévue pour les associations telles que la nôtre. Les manifestations de groupe demeurent interdites et la salle mise à disposition restera encore fermée jusqu'à nouvel ordre. Une lettre de Monsieur le Maire reçue ce jour et que vous trouverez ci-dessous confirme ces dispositions.

    Je vous en souhaite bonne réception.

    Continuez à prendre soin de vous en pratiquant quelques activités physiques et en vous protégeant comme il se doit du virus.

    Bien amicalement.

    Gilbert.


    votre commentaire
  • Un exercice très facile...à condition d'avoir la table ! 

    Cliquez sur le lien ici


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique